• DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

     

      

    Daniel BALAVOINE né le 5 Février 1952 à Alençon

    décédé le 14 Janvier 1986 dans un accident d'Hélicoptère

    en marge du rallye Paris-Dakar

    " 30 Ans déjà "

     

     Daniel Bala­voine se découvre très jeune un grand inté­rêt pour la musique. Il inter­rompt ses études dès le lycée pour s'y consa­crer plei­ne­ment. Il monte à Paris à 19 ans et entame sa carrière au sein du groupe Présence. Malgré l'échec de ce premier contrat, Daniel Bala­voine ne s'avoue pas vaincu. Après des années à être choriste pour diffé­rents chan­teurs, il est embau­ché par Michel Berger, qui est alors à la recherche d'un inter­prète pour le rôle de Johnny Rock­fort, rôle prin­ci­pal de la comé­die musi­cale Star­ma­nia.

     

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

    Passionné d'auto­mo­bile, Daniel Bala­voine se lance en 1983 dans le Paris-Dakar. Il y découvre l'Afrique et la famine, et revien­dra bous­culé par ce voyage. Il se lance alors dans l'album Loin des yeux de l'Occi­dent, dans lequel il évoque les douleurs du conti­nent afri­cain.

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

    En 1985, il enre­gistre en Ecosse son album Sauvez l'Amour. On y retrouve des tubes tels que l'Aziza, en réac­tion à l'entrée du Front natio­nal à l'Assem­blée natio­nale et en hommage à sa femme Corinne, juive-maro­caine, ou encore Tous les cris, les SOS.

     

    Le CHANTEUR

     

    Mon Fils ma Bataille

     

    L'Aziza

     

    Difficile de faire un choix parmi toutes les chansons

    de Daniel BALAVOINE

     

     

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

    Vient de paraître

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

     

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà

     

    DANIEL BALAVOINE 30 Ans déjà


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 14:55

    DE SUPERBE CREAS

    MA CHANSON FAVORITE MON FILS MA BATAILLE

    GROS BISOUS NANCY

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :